Hospice du grand Saint-Bernard

.

dsc0056.jpg .

 

Sur le tombeau il devait être inscrit:

« Le tombeau de Desaix aura les Alpes pour piédestal et pour gardiens les moines du Saint-Bernard. »  Napoléon.

Cette mention n’y fut jamais gravée.

 tombeaudesaix.jpg

Le mausolée sculpté par J.B. Moitte en 1805, orné d’un bas-relief représentant la mort de Desaix à Marengo entre deux pilastres symbolisant le Rhin et le Nil, a été déplacé deux fois, en 1829 et en 1979.

dsc0057.jpg

Il se trouve aujourd’hui dans le couloir de la bibliothèque de l’hospice suisse.

outils.jpg

Outils de maçonnerie ayant effectués la pause du Mausolée de Desaix.

faustine.jpg

Les restes du général Desaix reposent anonymement dans la chapelle sous un autel consacré à Sainte-Faustine.

Bonaparte au passage du grand St.Bernard.

passage.jpg

 Pour la postérité,  mais la vérité est bien autre.

Le peintre David qui avait glorifié ce passage légendaire du col du grand St.Bernard, en plaçant Bonaparte sur un cheval cabré. Delaroche lui, choisit de représenter le passage dans toute sa réalité. C’est sur une mule accompagnée d’un guide, Pierre-Nicolas Dorsaz, que Bonaparte fit le chemin. Dans le défilé de Sarreire, la mule glissa sur une pierre et si le guide ne l’avait pas retenue d’une main ferme, elle aurait chuté. Le guide sera récompensé de son geste.

Paris, 21 octobre 1801

ARRÊTÉ

Le ministre des relations extérieures fera remettre à Pierre-Nicolas Dorsaz, habitant du bourg de Saint-Pierre-Montjoux, en Suisse, et qui a servi de guide au Premier Consul au passage du mont Saint-Bernard , une somme de 1,200 francs, en récompense de son zèle et de son dévouement dans cette circonstance.

 06505602.jpg

06505627.jpg

bernardmensonge.jpg

Comme nous pouvons le constater sur ce panneau, Bonaparte n’a pas réglé toutes ses dettes, il reste encore une belle ardoise là-haut a payer.

Un passage mémorable à Bourg-Saint-Pierre.

Il faut aussi parler de l’armée de Napoléon Bonaparte bivouaquant à Bourg-St-Pierre avec ses 43000 hommes et se rendant à Marengo. La commune s’en souvient encore car il y a laissé une dette impressionnante, signée de sa propre main et toujours précieusement conservée. Cette dette concerne le défrichement d’une grande partie de la forêt pour permetttre le transport de ses canons dans la neige, le manger et le boire, les guides de montagnes qui l’accompagnère dans le franchissement du Grand Saint Bernard, le gîte, lui-même ayant dormi dans les chambres du vieil hôpital de Bourg-St-Pierre.

Cette dette que Mitterrand a finalement payée avec un médaillon à l’effigie de l’Empereur visible à la commune.

Bourg Saint-Maurice contre la France, un contentieux relatif à une dette napoléonienne. 

Hospice du grand Saint-Bernard dans Desaix et Bonaparte berthier1-300x155

 

 

 

Publié dans : Desaix et Bonaparte |le 2 février, 2008 |2 Commentaires »

Commentaires et pings sont desactivés.

2 Commentaires

  1. le 14 février, 2012 à 20:58 canelle49 écrit:

    Bonsoir,
    je suis une admiratrice de Napoéon Bonaparte, j’ai aimé l’histoire étant jeune, grâce à ce grand homme. Merci de nous faire partager l’histoire.

    Amitié, helene

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

  2. le 30 juillet, 2009 à 18:54 Sylvie écrit:

    où, précisément peut-on voir, à Bourg-St-Pierre ce médaillon à l’effigie de l’Empereur ?

    Cordialement.

validation des acquis |
St Etienne GAY |
JEM School ... ج... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Réflexions d'un voyant-astr...
| 5 ème Vitesse
| Palabre en Français