A la poursuite de Mourad-Bey .

 

Opérations de Desaix vers Le Fayoum. 

Aprés la  bataille des pyramides, les Beys-Mourad et Ibrahim sont en fuite, Ibrahim en direction du delta du Nil et Mourad qui s’est replié vers le Sud en direction de la haute Egypte ou il pense se réfugier.

C’est notre héros Desaix, qui avec moins de 5.000 hommes va être chargé de poursuivre et de lutter contre Mourad Bey. 

DÉPART LE 25 AOUT 1798.

Desaix part sans Belliard atteint d’ophtalmie. Il n’a que Friant, pas de cavalerie et quelques canons, surtout deux pièces de cinq, petites mais maniables.

Le 31 août, il atteint Beni Souef où il attend des vivres, des munitions et des renforts.

Le 5 septembre, il est à Abou Girgeh et fait un raid vers Behneseh avec un seul bataillon de la légère avec le chef de brigade Robin. Les Mamelucks s’enfuient, mais douze barques sont capturées avec leur contenu.

Le 10 septembre, Minieh avec l’arrivée du ravitaillement. 

minieh2.jpg

Le 12 septembre Darout el Cherif où est l’entrée principale du canal de Joseph qui double le Nil sur sa rive gauche, descendant vers le Fayoum.

Le 15 septembre Desaix pousse vers Siout avec sa flottille sans succès.

Le 24 septembre, la division, que Morand vient de rejoindre, s’engage dans le canal de Joseph, le descendant avec des embarcations légères qui seules peuvent passer et encore difficilement. Les malades ont été renvoyés vers Le Caire.

Le 3 octobre, premier contact avec les ennemis à El Qiah.

Le 4 octobre, Desaix découvre le corps mené par Elfi Bey. Il faut débarquer les troupes et tirer le canon pour les repousser.

LE 7 OCTOBRE, SEDIMAN.

sediman.jpg

L’armée de Mourad Bey est en bataille sur les hauteurs. Desaix fait débarquer ses hommes à 7 heures du matin et avance vers son adversaire. Il a formé un grand carré. Deux petits carrés sont de chaque côté: à droite, cent cinquante hommes, à gauche deux cents hommes. Les Mamelucks vont déferler contre ces fantassins. Le grand carré les repousse ainsi que le petit carré de gauche, mais le petit carré de droite finit par être enfoncé après avoir tué de nombreux ennemis. Les blessés et les survivants regagnent le grand carré. Les charges sont repoussées, mais Mourad Bey ouvre le feu avec cinq canons en position qui vont devenirent redoutables pour une formation serrée comme celle de Desaix. Mais notre général décide d’attaquer et les fantassins se ruent sur les pièces dont quatre sont prises. Dès lors les cavaliers de Mourad Bey s’enfuient poursuivis par les boulets français. Leurs pertes sont grandes. Desaix comptera quarante-quatre morts et plus de cent blessés parmi ses hommes et il rage de ne pas pouvoir poursuivre car il est sans cavalerie, mais sa victoire est brillante.

Le 12 octobre, Desaix s’installe dans le Fayoum.

 lefayoum01007411.jpg

Il va laisser à Medinet el Fayoum, le général Robin, (nommé après Sédiman). Il commande près de sept cents soldats dont trois cent cinquante malades. Desaix va réduire les villages hostiles, mais pendant ce temps Mourad averti de son départ attaque Medinet el Fayoum. Robin laisse les ennemis pénétrer dans le village, puis lance deux colonnes, l’une avec Eppler, l’autre avec Sacrost qui font un carnage des assaillants qui laissent deux cents tués dans les ruelles. Les Français ont eu quatre morts et seize blessés. Belliard guéri, rejoint avec des renforts, les chevaux ramassés ont été dirigés sur Boulak où se forme la cavalerie si nécessaire.

Le 1er décembre, Desaix part pour Le Caire où il va compléter sa petite armée avec surtout la cavalerie, près de mille hommes sous les ordres du général Davout.

Le 6 décembre, ils partiront  pour Beni Souef où se met en place le corps qui va réaliser la campagne magnifique de la Haute-Égypte.

Pour garder le Fayoum, le général Veaux a un bataillon. Pour tenir Beni Souef,le général Boyer a aussi un bataillon. 

Publié dans : Desaix, l'expédition d'Egypte |le 22 janvier, 2008 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

validation des acquis |
St Etienne GAY |
JEM School ... ج... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Réflexions d'un voyant-astr...
| 5 ème Vitesse
| Palabre en Français